Paul Douglas réélu trésorier de l’Église adventiste du septième jour

par Super User

Douglas occupe le poste de trésorier exécutif depuis qu’il a remplacé Juan Prestol-Puesan en 2021.

7 Juin 2022 | Saint-Louis, Missouri, États-Unis | Personnel d’ANN

Paul Douglas a été réélu en tant que Trésorier de la Conférence Générale des adventistes du septième jour. Paul Douglas a été élu pour la première fois à ce poste lors des Rencontres de Printemps 2021, à Silver Spring, dans le Maryland, après le départ à la retraite de Juan Prestol-Puesán.

Avant de devenir trésorier de la Conférence Générale, Paul Douglas a été directeur du Service d’Audit de la Conférence Générale (GCAS) où il a accumulé une vaste expérience dans l’administration financière et le service dans la dénomination. Il est devenu vérificateur adjoint de la Conférence Générale en 1986, puis a accédé au poste à part entière deux ans plus tard. Il a continué à gravir les échelons, pour devenir finalement directeur du GCAS en 2006.

 

Remarques d’ouverture de l’administrateur de la Conférence Générale, Paul H. Douglas, Trésorier, Conférence Générale [Crédit photo : Tor Tjeransen/ Adventist Media Exchange (CC BY 4.0)]

Paul Douglas a réalisé et adopté son créneau dans la comptabilité dans sa jeunesse en Jamaïque. Il a concentré ses études et son intérêt sur la science, avec l’intention d’aller en faculté de médecine, mais il a traversé une période d’indécision après avoir obtenu son diplôme et fait la transition vers l’université. Un éducateur-mentor a recommandé à Paul Douglas d’essayer la comptabilité, et le succès immédiat qu’il a connu a ouvert tout grand la porte à ce qui est devenu une carrière impressionnante, sans retour en arrière.
Paul Douglas fait confiance à la direction et à la sagesse divines pour diriger l’Église adventiste dans tout ce à quoi nous pourrions être confrontés alors que nous avançons dans le futur. Dans son Rapport du Trésorier de 2022 présenté au Comité Exécutif lors de la Rencontre de Printemps, Paul Douglas a continué à souligner l’importance de regarder à la direction continuelle de Dieu en citant la cofondatrice de l’Église adventiste du septième jour, Ellen G. White, qui a dit : « Nous n’avons rien à craindre de l’avenir, si ce n’est d’oublier les enseignements du Seigneur et la manière dont il nous a conduits dans le passé. »
 
Il a encouragé tous les membres en disant : « Je voudrais nous dire, en tant que groupe de croyants connu sous le nom d’Église adventiste du septième jour, que le plus grand de tous les dangers pour nous en ces temps troublés est d’oublier que le Maître de la mer est dans le bateau. Nous ne devons pas oublier que c’est sa mission pour laquelle nous avons été mandatés. »

Traduction: Patrick Luciathe